La startup Juggle fête ses 4 ans et lève plus d’un million d’euros pour l’innovation médico-sociale

8 juillet 2022

Depuis quatre ans, l’ascension de Juggle, éditeur de logiciels dédiés au médico-social, est fulgurante. Aujourd’hui, la startup nancéienne annonce une levée de fonds de plus d’un million d’euros ! L’équipe de Juggle a réuni autour de son projet des investisseurs exigeants et des professionnels du secteur. La startup est désormais un acteur incontournable du médico- social.

JUGGLE, L’AVENIR D’UN SECTEUR EN PLEINE TRANSFORMATION

Basée à Nancy dans la Région Grand Est, Juggle développe et commercialise le logiciel Method pour accompagner les troubles du neurodéveloppement (TND), au sein des établissements et services médico-sociaux.

La prévalence des TND explose en France et dans le monde. En 2020, elle était de 10% et on estime qu’elle va atteindre 25% de la population d’ici 2030. Pour absorber cette pression, le système médico-social français a besoin d’un outil performant.

Équipé du logiciel Method, le secteur médico-social de demain sera capable de proposer à ses bénéficiaires en situation de handicap un parcours d’accompagnement:

• de plus en plus précis

• personnalisé

• sans rupture.

METHOD, UN DÉPLOIEMENT À L’ÉCHELLE NATIONALE

Le logiciel Method s’appuie sur une innovation technologique qui a fait ses preuves, grâce aux centaines d’expérimentations réalisées sur le terrain pendant 4 ans.

Aujourd’hui ce sont déjà près de 800 personnes qui sont accompagnées par les professionnels utilisateurs de Method.

L’ambition de Juggle est d’étendre l’utilisation de Method au sein de toutes les structures médico-sociales en France. Pour y parvenir, la startup souhaite agrandir et renforcer son équipe dans les prochains mois.

LEVÉE DE FONDS , DE NOUVEAUX PARTENAIRES FINANCIERS

Juggle annonce la levée de plus d’un million d’euros pour mener à bien son projet d’innovation médico-sociale.

Après une première participation il y a trois ans, FINOVAM Gestion renouvelle sa confiance dans Juggle en 2022.

D’autres investisseurs ont décidé de parier sur la startup, parmi lesquels le réseau de business angels du Grand Est YEAST, ainsi que la Région Grand Est à travers la participation du groupe ILP.

À souligner, l’entrée de l’Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice (ISRP), une école française à rayonnement international qui forme les psychomotricien·ne·s de demain.