APMONIA THERAPEUTICS annonce sa levée de fonds de 2,5 M d'euros par BPIFRANCE

Mardi 6 septembre 2022

Albin Jeanne Apmonia therapeutics

APMONIA THERAPEUTICS ANNONCE UN FINANCEMENT DE 2,5 M€ POUR DÉVELOPPER SON PRINCIPAL CANDIDAT CIBLANT LES CANCERS SOLIDES.

Ces fonds non dilutifs, reçus dans le cadre du Plan Deep Tech de Bpifrance, sont dédiés à finaliser le développement préclinique réglementaire du candidat médicament AP-01, une immunothérapie anticancéreuse.

Reims, le 6 septembre 2022 – Apmonia Therapeutics, une société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques, annonce aujourd’hui avoir obtenu un financement non dilutif de 2,5 M€. Ce nouveau financement s’inscrit majoritairement dans le cadre du dispositif « Aide au développement Deep Tech » de Bpifrance. En incluant la précédente levée de fonds de 4 M€ annoncée en février 2022 et les premiers financements obtenus, ce sont au total plus de 8 M€ qui sont mobilisés au service du développement de la plateforme technologique d’Apmonia Therapeutics.

Une plateforme de Druq Discovery ouvrant de nouvelles perspectives thérapeutiques

Apmonia Therapeutics développe un portefeuille de candidats médicaments à base de peptides ciblant le microenvironnement tumoral et offrant de nouvelles perspectives thérapeutiques en oncologie. Les fonds obtenus dans le cadre du plan Deep Tech permettront à Apmonia Therapeutics d’accélérer ses programmes de R&D et de consolider les premiers résultats très encourageants obtenus depuis la création de la société, en vue du développement industriel de ses peptides et d’une premièreautorisation d’essai clinique.

« Nous sommes très heureux du soutien accordé par Bpifrance à notre projet d’innovation. Notre approche originale vise, en ciblant le microenvironnement, à renforcer la réponse immunitaire antitumorale des patients atteints de cancer. La pertinence de notre stratégie est aujourd’hui validée par l’entrée d’un premier candidat en développement préclinique réglementaire. Ce nouveau financement va nous permettre d’étoffer nos équipes et d’accélérer la montée en puissance de notre plateforme technologique en renforçant notre pipeline de produits, » se félicite le Dr. Albin Jeanne, Président d’Apmonia Therapeutics.

Apmonia Therapeutics a noué des partenariats stratégiques avec des équipes scientifiques de premier plan, en particulier avec l’Unité Mixte de Recherche MEDyC (CNRS UMR7369) de l’Université de Reims

Champagne-Ardenne (URCA), concernant plusieurs programmes visant à cibler des protéines matricellulaires, notamment en oncologie. Les protéines matricellulaires constituent en effet une famille unique de molécules situées à l’interface entre la matrice extracellulaire, les cellules cancéreuses et les facteurs de signalisation. Dès lors, ces protéines jouent un rôle clé au sein du microenvironnement tumoral et offrent de nombreuses perspectives thérapeutiques qu’Apmonia Therapeutics ambitionne aujourd’hui d’exploiter.

« Bpifrance est fier de soutenir une des pépites nationales de la Deep Tech, déjà reconnue dans le cadre du concours d’innovation i-Lab en 2020. Apmonia Therapeutics dispose d’une technologie originale et d’une équipe de direction soudée dont l’expertise est largement reconnue, et le financement aujourd’hui accordé dans le cadre du dispositif d’Aide au développement Deep Tech est destiné à couvrir les dépenses Nées aux phases de recherche et développement d’un projet d’innovation de rupture avant son lancement industriel et commercial » explique Flore Simon, en charge de l’innovation au sein de la Direction Régionale Champagne-Ardenne de Bpifrance.

Le programme "AP-01" ; un peptide contre les tumeurs solides

Le programme initial d’Apmonia Therapeutics, nommé AP-01, consiste à utiliser un peptide (TAX2) qui agit comme un modulateur du microenvironnement tumoral, en reprogrammant les tumeurs vascularisées qui deviennent peu angiogéniques, et en activant les cellules immunitaires. Selon un mode d’action différent des approches concurrentes, le peptide TAX2 constitue une stratégie thérapeutique sélective et spécifique de l’interaction s’établissant entre la protéine T5P-1 et le récepteur CD47. En ciblant TSP-1, la technologie développée par Apmonia Therapeutics empêche CD47 d’exercer son potentiel pro-tumoral et permet de restaurer une réponse immunitaire anti-tumorale. La démonstration de l’efficacité préclinique de TAX2 sur différents modèles de cancers a confirmé la pertinence de cette voie, qui présente par ailleurs des synergies potentielles avec d’autres modalités thérapeutiques. Ainsi l’approche développée par Apmonia Therapeutics est porteuse de nombreux espoirs, notamment pour la prise en charge des tumeurs solides.

« L’originalité de l’approche scientifique développée par Apmonia Therapeutics, basée sur une approche innovante pour moduler le microenvironnement tumoral, apporte une plus-value technologique qui ouvre des perspectives très prometteuses pour une meilleure prise en charge des patients, notamment dans le domaine des cancers de l’ovaire où il existe un besoin médical insatisfait » détaille le Dr. Alexandra Leary, oncologue médicale et responsable du Laboratoire de recherche translationnelle sur les tumeurs gynécologiques à l’Institut Gustave Roussy.